Dans un contexte économique difficile, les impayés viennent encore fragiliser la trésorerie des entreprises. Quelles sont les solutions possibles ?

Demande d’Affacturage
Gratuit et sans engagement !
Exemple : 123 456 789

Une entreprise peut anticiper les impayés en recourant à l’affacturage, une technique de financement basée sur la cession des créances client. Concrètement, en quoi consiste cette solution ? Qui peut y recourir ? Quel est son coût ? Toutes les explications.

Définition de l’affacturage

L’affacturage ou factoring consiste pour une entreprise à sous-traiter par contrat le recouvrement de ses factures à une société financière. Celle-ci se charge, en contrepartie d’une commission, de recouvrer les fonds, de gérer les dettes et de verser à l’entreprise les sommes correspondantes.

Les sociétés d’affacturage doivent être agréées en tant qu’établissement de crédit spécialisé ou de société et de financement et appartenir à l’association française des sociétés financières (ASF).

Une garantie totale des risques de créances impayées

Plusieurs raisons peuvent amener une entreprise à recourir à l’affacturage.

D’abord, cette technique permet d’améliorer sa trésorerie en transformant un actif dormant en liquidités immédiates.

Ensuite, en confiant la gestion de son poste client à un factor, l’entreprise bénéficie d’une couverture du risque d’impayés. Elle n’a plus à relancer elle-même les clients et peut se concentrer sur son cœur de métier. En effet, si l’un de ses clients entre dans une procédure collective, l’assureur-crédit prend en charge l’impayé. S’il s’agit d’un simple retard de paiement, les équipes de la société d’affacturage interviennent pour étudier les raisons de ce retard et identifier d’éventuels litiges. Dans ce cas de figure, le client n’est plus redevable de l’entreprise mais du factor. Il peut arriver qu’aucune solution ne soit trouvée pour obtenir le règlement du client. La société d’affacturage a alors pour rôle d’accompagner l’entreprise dans la procédure en précontentieux. Quelle que soit la situation, cette dernière reste décisionnaire et garde la possibilité de reprendre la créance de son client pour éviter une procédure si elle y voit un intérêt.

Pour résumer, l’affacturage présente plusieurs intérêts pour les entreprises :

  • Un moyen de financement: l’affacturage représente un outil de financement efficace pour les entreprises qui disposent de peu de fonds propres et n’ont pas de bilan. Si elles ont déjà enregistré des commandes, le factor pourra leur accorder un financement et les aider à reconstituer leur trésorerie.
  • Une gestion externalisée du poste client: les entrepreneurs bénéficient d’un accompagnement dans leur processus de facturation (suivi, recouvrement, relance, précontentieux, contentieux) ce qui leur fait gagner un temps précieux.
  • Anticiper les litiges: grâce à l’affacturage, les entreprises connaissent mieux la situation financière de leurs clients et peuvent anticiper d’éventuels litiges.

Par conséquent, cette méthode de recouvrement des créances ne s’adresse pas uniquement aux grandes entreprises. Depuis quelques années, les factors adaptent leurs offres aux TPE/PME pour les aider à faire face à l’augmentation de leur besoin en fonds de roulement et à gérer efficacement leur poste client.

Connaître les inconvénients de l’affacturage

L’affacturage n’est pas une solution miracle pour les entreprises. Effectivement, plusieurs inconvénients peuvent être identifiés :

Une technique coûteuse

Le factor prélève une commission d’affacturage correspondant à 0,4 à 2,5 % des créances TTC. En fonction des prestations, s’ajoutent une commission de financement (entre 3 et 8 % des créances TTC) et des frais de dossier (entre 100 et 1000 euros HT).

Les frais liés à la mise en place de l’affacturage peuvent donc représenter 15 % du montant des créances, un coût non négligeable pour les petites structures.

Le prélèvement d’une retenue de garantie

Le factor prélève une retenue de garantie. Cette somme, qui représente généralement 10 % du montant des factures cédées, alimente un fonds à hauteur du montant prévu par le contrat. Dès lors que ce montant est atteint, la société d’affacturage est en capacité de financer l’intégralité des créances.

La perte d’une partie de la relation client

L’entreprise qui recourt à l’affacturage risque de voir ses relations commerciales se dégrader. En effet, le factor gère à sa place les comptes clients qui lui sont confiés.

Quels sont les éléments à prendre en compte pour bien choisir sa société d’affacturage ?

Pour trouver une société d’affacturage, il est possible de se tourner vers les grandes enseignes bancaires ou l’Association française des sociétés financières.

Avant de faire un choix, il est conseillé de prêter attention à plusieurs éléments :

1 – Le délai de financement

Certains factors proposent un paiement instantané alors que d’autres procèdent au paiement en 48 heures. Il convient de se renseigner auprès de chaque société sur le délai de financement applicable.

2 – Le suivi en temps réel des paiements

Plusieurs sociétés mettent à disposition des outils permettant d’avoir une vue précise et en temps réel de sa situation financière. N’hésitez pas à vous renseigner sur cet aspect lors de vos recherches pour pouvoir prendre des décisions éclairées en matière de paiement et d’investissement.

3 – La relation de proximité avec les clients

Si les relations entre les clients et la société d’affacturage ne sont pas bonnes, l’entreprise peut en pâtir. Il est donc conseillé de se tourner vers un factor expérimenté.

4 – La sécurisation des échanges

La sécurisation des échanges et notamment des bilans, liasses fiscales, de la liste des acheteurs et des encours a toute son importance. Pensez à vérifier les dispositifs mis en place par le factor.

Si vous souhaitez gagner du temps, vous pouvez comparer les sociétés d’affacturage en utilisant un outil en ligne, gratuit et sans engagement. Il vous suffit d’indiquer quelques informations sur votre entreprise (secteur d’activité, effectif, montant du chiffre d’affaires…) pour accéder à une liste d’offres pouvant correspondre à vos besoins. Si besoin, sachez qu’un courtier peut vous accompagner dans votre recherche en faisant appel à son réseau de partenaires et en accomplissant les démarches nécessaires à votre place. Gain de temps, économies, accompagnement personnalisé… Passer par cet intermédiaire vous offre de nombreux avantages.

Ainsi, l’affacturage peut s’avérer particulièrement intéressant car il garantit 100 % de vos risques de créances impayées.

Laisser un commentaire