Votre entreprise rencontre des difficultés de trésorerie passagères ? Avez-vous pensé à recourir à l’affacturage ?

Demande d’Affacturage
Gratuit et sans engagement !
Exemple : 123 456 789

Plusieurs entreprises, mises à mal par la crise sanitaire par exemple, rencontrent désormais des difficultés financières. Pour les soutenir, le Gouvernement a prévu de renforcer les dispositifs d’affacturage existants. En quoi consiste cette technique de financement ? Comment la mettre en place ? Réponses et explications.

L’affacturage, une solution pour les entreprises en difficulté

L’affacturage, également appelé « factoring », est une solution permettant à une entreprise de déléguer la gestion de ses factures à une société spécialisée, le « factor ». Concrètement, l’entreprise cède ses créances à l’établissement qui se charge ensuite du recouvrement. Le factor assume le risque d’impayés en garantissant le paiement des factures qui ne seraient pas remboursées. Il peut aussi proposer le financement du poste client en avançant le paiement des factures au moment où les créances sont cédées.

Depuis quelques années, l’affacturage connaît un succès grandissant auprès des acteurs qui rencontrent des difficultés de trésorerie. Le recours à cette technique est désormais privilégié au découvert bancaire ou encore à l’escompte. Cela s’explique surtout par son faible coût et sa simplicité de mise en œuvre. En effet, l’affacturage a enregistré une croissance annuelle moyenne de 10 % ces dernières années. Avec un volume de 350 milliards d’euros de créances pris en charge en 2019, la France se positionne en numéro un européen dans ce secteur.

Quelles entreprises peuvent recourir à l’affacturage ?

L’affacturage s’adresse aussi bien aux petites, moyennes et grandes entreprises, que ce soit pour faire face à une baisse d’activité temporaire due à la perte d’un ou plusieurs grands clients ou simplement pour déléguer la gestion du poste client et les démarches associées. Cette méthode de financement constitue également une solution pour les entreprises en phase de restructuration entrant dans le cadre d’un mandat ad hoc ou d’une procédure de conciliation.

Aujourd’hui, les sociétés d’affacturage s’adaptent à toutes les entreprises en leur proposant des offres sur-mesure répondant à leurs besoins.

Quel est le coût de l’affacturage ?

Avant de recourir à l’affacturage, il est important d’en connaître le coût. Il faut savoir que ce contrat comporte plusieurs frais :

1 – Une commission de gestion d’affacturage

Cette commission vise à rémunérer le factor pour l’exécution de certains travaux et notamment la gestion administrative (traitement des factures), la garantie de paiement des sommes dues (assurance-crédit), la relance et le recouvrement des créances. Son taux varie entre 0,4 et 2,5 % du montant des créances confiées.

2 – Une commission de financement de l’affacturage

La commission de financement rémunère l’avance de trésorerie effectuée par la société d’affacturage. Elle correspond à l’équivalent des intérêts dans le cadre d’un prêt bancaire classique. Son montant dépend du montant mis à disposition, du taux d’intérêt et de la durée de l’avance.

3 – Les frais de dossier

Des frais de dossier peuvent être appliqués par le factor en fonction de la nature et du nombre d’opérations effectuées. Ces frais résultent de la signature du contrat avec l’établissement spécialisé et sont donc négociables.

Au total, le coût de l’affacturage varie de 5 à 15 % du montant des créances cédées par l’entreprise. Si vous souhaitez connaître le montant des frais applicables dans votre situation, n’hésitez pas à faire une simulation en ligne gratuite.

Pourquoi comparer les solutions d’affacturage ?

Pour bénéficier de la meilleure offre d’affacturage, vous avez tout intérêt à faire jouer la concurrence. ABN Amro, Banque Postale, BPCE Factor, BNP Paribas Factor, Crédit Mutuel Factoring, Eurofactor, Delubac ou encore Edebex… De nombreux organismes se partagent le marché.

Pour faire le tri parmi les différentes offres proposées, il est conseillé de recourir à un comparateur en ligne gratuit et sans engagement. Le principe est simple : après avoir renseigné quelques informations sur votre entreprise (chiffre d’affaires, secteur d’activité, effectif, nombre de clients…), vous pourrez accéder à des devis personnalisés et choisir celui qui vous convient le mieux. Si vous préférez être accompagné dans ces démarches, vous pouvez passer par un courtier expérimenté qui se chargera de faire cette comparaison à votre place et de négocier les prix. Le courtier est en mesure de vous conseiller tout au long de la phase de souscription.

Comment bien choisir sa société d’affacturage ?

Avant de signer un contrat d’affacturage, il est essentiel de comparer les sociétés et les offres qu’elles proposent. Voici les principaux points à observer :

Les types d’affacturage proposés

L’affacturage se décline sous plusieurs formes : l’affacturage standard, confidentiel ou semi-confidentiel, ponctuel, inversé, import-export. Vérifiez que le factor choisi est spécialisé dans la solution qui vous intéresse.

Le secteur d’activité

La plupart des sociétés d’affacturage se disent généralistes et travaillent avec des entreprises appartenant à plusieurs secteurs d’activité. Il peut être intéressant de faire appel à une société spécialisée dans des secteurs d’activité restreints et qui connaît les spécificités liées à votre cœur de métier.

Le taux de garantie

Le taux permettant de constituer le fonds de garantie peut être supérieur à 10 % selon les secteurs d’activité. N’hésitez pas à comparer ce critère lors de vos recherches.

Les commissions minimales

Les factors peuvent proposer des offres avec ou sans commission minimale. L’existence de telles commissions joue sur la rentabilité de l’opération.

Les frais

Le coût de l’affacturage est basé sur le montant moyen de vos factures, le volume total confié à la société d’affacturage et la solidité financière de vos clients. Mais certaines sociétés facturent des frais plus élevés que d’autres, d’où l’importance de faire jouer la concurrence.

L’ancienneté

Pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut faire appel à un factor ayant plusieurs années d’expérience et qui saura s’adapter à chaque situation.

Par conséquent, l’affacturage peut être une solution pour les entreprises qui ont des difficultés de trésorerie. Avant de la mettre en œuvre, il faut néanmoins se renseigner sur son coût et sur les différentes sociétés qui la proposent. En effet, selon votre situation, l’affacturage peut ne pas être rentable.

Laisser un commentaire