Ouvrir une boulangerie pâtisserie nécessite des fonds, que ce soit pour financer l’achat du matériel, des matières premières ou encore les premiers salaires.

Vous souhaitez ouvrir votre boulangerie pâtisserie ? Cette démarche implique des investissements en matériel professionnel et au niveau du local commercial. Si votre apport personnel ne suffit pas à les financer, vous pouvez souscrire un crédit professionnel. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Comparateur Crédit Professionnel
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Comment financer l’ouverture d’une boulangerie pâtisserie ?

Différentes sources de financement peuvent être mobilisées pour ouvrir une boulangerie pâtisserie :

Le crédit professionnel

Réservé exclusivement aux professionnels et entreprises, le crédit professionnel répond à plusieurs types de besoins : des besoins en trésorerie (insuffisance de liquidités pour payer les fournisseurs, salariés et autres créanciers), les besoins en équipement (mobilier et fournitures de bureau, aménagement des locaux…), les besoins immobiliers (acquisition ou construction de nouveaux bureaux, d’entrepôts ou de terrains…).

On distingue plusieurs types de prêt professionnel : le prêt amortissable ou non amortissable, la réserve de crédit. Ce financement peut également faire l’objet d’un rachat de crédit.

Le prêt meunier

Le prêt meunier, également appelé « financement des moulins » ou « prêt moulin » est un financement accordé par un meunier ou un fournisseur de farine. En règle générale, il est souscrit par un boulanger en contrepartie d’un engagement d’approvisionnement. Grâce à cette solution, il est possible d’acheter un local commercial ou de financer le matériel nécessaire à l’exercice de l’activité concernée.

Le crédit-bail

Le crédit-bail ou leasing est une solution de financement peu connue mais qui présente certains avantages. Elle fait intervenir trois acteurs : l’entreprise (le boulanger pâtissier) qui souhaite louer l’équipement, le fabricant ou le vendeur qui met à disposition cet équipement, le crédit-bailleur qui finance l’équipement (établissement bancaire, organisme de crédit ou société spécialisée dans le crédit-bail). Concrètement, en recourant au crédit-bail, le professionnel peut investir sans délai dans du matériel et en préservant sa trésorerie.

Outre ces financements, les futurs boulangers-pâtissiers peuvent prétendre à des aides régionales et/ou départementales ou bien à l’aide NACRE.

Quels sont les avantages du crédit professionnel pour ouvrir une boulangerie-pâtisserie ?

En France, le prêt professionnel est une solution très répandue. Il faut dire qu’elle présente de nombreux avantages.

D’abord, le crédit professionnel s’adapte aux besoins des entreprises. Il est possible d’y recourir pour financer l’achat d’un local commercial, de matériel, d’un véhicule professionnel ou bien un besoin urgent de trésorerie. Ensuite, ce prêt peut être négocié lors de modifications des flux de trésorerie et les intérêts sont déductibles de l’impôt sur les bénéfices. Enfin, le crédit professionnel est généralement moins coûteux que le crédit-bail.

Pour toutes ces raisons, il peut être judicieux de s’intéresser au crédit professionnel lorsqu’il s’agit de financer l’ouverture d’une boulangerie-pâtisserie.

Comment bien choisir son offre de prêt professionnel ?

Voici quelques conseils pour concrétiser votre projet dans les meilleures conditions et choisir la meilleure offre de crédit professionnel :

1 – Adapter l’échéancier du prêt

Lors de la souscription d’un prêt professionnel classique, le capital est remboursé selon un échéancier connu à l’avance. L’emprunt peut donner lieu au paiement d’annuités constantes ou à un remboursement in fine. Il est recommandé d’adapter l’échéancier du prêt en tenant compte de votre activité et de la trésorerie.

Pour choisir la bonne échéance, vous pouvez vous appuyer sur la durée de l’emprunt. De manière générale, pour les investissements matériels ou immatériels, les remboursements s’étalent sur 5 ans alors que le plan de financement d’un bien immobilier dépasse les 10 ans. Quelle que soit la nature de l’investissement réalisé, il faut ajuster la durée du prêt à la durée d’amortissement du bien acquis.

2 – Choisir entre taux fixe et taux variable

Pour faire un choix entre taux fixe et taux variable, il faut systématiquement penser à minimiser le coût, réduire le risque et suivre ses anticipations. En effet, il est conseillé de s’endetter à taux variable lorsque les anticipations vont dans le sens d’une baisse des taux. A l’inverse, il est préférable de s’endetter à taux fixe si l’évolution pressentie joue en faveur d’une hausse des taux.

3 – Négocier auprès de la banque

L’octroi d’un crédit professionnel pour l’ouverture d’une boulangerie-pâtisserie est souvent conditionné à l’apport de garanties. Deux types de garantie existent : les sûretés personnelles qui visent à protéger la banque en lui permettant d’agir contre d’autres personnes, et les sûretés réelles qui portent sur les biens immobiliers ou mobiliers.

Le moyen le plus sûr de garantir le remboursement est de prendre un actif de l’entreprise en garantie. Cela permettra au professionnel de réduire le coût de son financement ou de trouver des financements plus importants.

Quels sont les documents nécessaires pour souscrire un crédit professionnel ?

Pour souscrire un crédit professionnel, vous aurez besoin des documents suivants :

  • Le Kbis de l’entreprise ;
  • La carte nationale d’identité du dirigeant de l’entreprise ;
  • Un extrait du prévisionnel financier ;
  • Des pièces justificatives de domiciliation en cas d’utilisation du local commercial ;
  • Des relevés bancaires.

Comme évoqué précédemment, selon les banques, des garanties peuvent vous être demandées.

Comparer efficacement les offres de prêt professionnel

Vous souhaitez ouvrir une boulangerie-pâtisserie dans les meilleures conditions ? Pour obtenir rapidement un financement, n’hésitez pas à comparer les offres. L’utilisation d’un comparateur en ligne, gratuit et sans engagement est recommandée pour gagner du temps et réaliser des économies. Concrètement, il vous suffit de renseigner certaines informations sur votre profil et votre projet pour accéder aux meilleures offres de crédit professionnel. Vous pourrez ensuite confronter les différents devis correspondant à vos critères.

Si vous préférez bénéficier d’un accompagnement personnalisé, n’hésitez pas à faire appel à un courtier spécialisé en crédit professionnel. Cet expert du marché a pour rôle de comparer les offres à votre place et de négocier les taux auprès de ses partenaires. Si vous avez des questions concernant le fonctionnement ou les modalités de remboursement de ce type de crédit, il sera en mesure de vous fournir une réponse rapide.

Laisser un commentaire