L’affacturage est un service proposé par un établissement financier que l’on nomme affactureur ou factor. Le procédé est simple : après avoir signé un contrat, les entreprises qui le souhaitent peuvent céder leurs factures à un factor et obtenir un paiement avant échéance. Les avantages de l’affacturage sont nombreux. L’un des atouts majeurs de ce procédé est qu’il protège des impayés. Comment ?  Voici quelques explications.

Demande d’Affacturage
Gratuit et sans engagement !
Exemple : 123 456 789

Rappel : comment fonctionne l’affacturage ?

L’affacturage permet à une entreprise qui dispose de créances de les céder à un organisme financier. Elle profite d’un paiement avant échéance d’une ou plusieurs de ses factures, et donc d’une trésorerie préservée. La gestion du compte client est déléguée au factor qui se charge intégralement du recouvrement et donc du suivi et des relances. En fonction du service choisi, de nombreuses prestations s’ajoutent comme la possibilité de vérifier la bonne santé financière d’un client ou d’un prospect avant de s’engager.

Le contrat indique à l’entreprise les modalités de l’affacturage et le montant du fonds de garantie. Lorsqu’une facture est cédée, le factor règle la créance. Une commission et une participation au fonds de garantie sont déduites.

Affacturage : l’importance du fonds de garantie

La protection contre les impayés est discutée dès la signature du contrat. Le factor détermine le montant du fonds de garantie en fonction des risques qu’il encourt. Pour les évaluer, il analysera le fichier clients de l’entreprise, les précédents litiges et les éventuels impayés. Cette réserve est constituée au fur et à mesure. Quand l’affactureur procède au paiement d’une créance, il retient une participation au fonds de garantie. Une fois que celui-ci est intégralement constitué, la participation est suspendue. En cas d’impayé, le factor peut puiser dans le fonds de garantie. Si c’est le cas, la participation reprend. Quand le contrat avec l’entreprise prend fin, le fonds de garantie est restitué.

Une assurance pour se protéger des impayés

La souscription à une assurance-crédit est souvent imposée aux entreprises qui optent pour l’affacturage. Elles peuvent choisir l’assurance proposée par le factor ou une assurance indépendante. Qui répond aux critères imposés. Ainsi en cas de d’impayés, l’assurance prend en charge la facture. En fonction des garanties souscrites, cette prise en charge sera partielle ou intégrale. Si l’assurance ne suffit pas, le factor pourra puiser dans le fond de garantie.

Par exemple, si l’assurance-crédit assure un remboursement à hauteur de 70% en cas d’impayé, le factor déduira les 30% restants sur le fonds de garantie. Dans tous les cas, l’entreprise n’intervient pas dans la procédure.

Plus de sérénité pour les entreprises

L’affacturage est un service qui préserve la trésorerie des entreprises et qui apporte beaucoup de sérénité. Grâce au contrat signé avec le factor et la mise en place du fonds de garantie, les entreprises peuvent lisser l’impact des impayés sur leur trésorerie.

L’affacturage assure le règlement des créances. Que le montant soit obtenu via le paiement du client ou grâce au fonds de garantie, l’entreprise bénéficie de sa prestation en temps et en heure. Elle devra ensuite progressivement réalimenter le fonds de garantie si nécessaire.

Laisser un commentaire