Vous rencontrez un besoin urgent de trésorerie ? Pour maintenir votre activité, vous pouvez souscrire un prêt de trésorerie pour professionnel.

Parmi les solutions proposées aux entreprises pour faire face à des besoins ponctuels ou récurrents de trésorerie, il existe le crédit de trésorerie. Quelles sont les caractéristiques de cette solution ? Comment obtenir un prêt de trésorerie pour professionnel ? Toutes les réponses.

Comparateur Crédit Professionnel
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Définition du prêt de trésorerie pour professionnel

Le prêt de trésorerie appartient à la catégorie des prêts professionnels. Il permet à une entreprise de financer des besoins ponctuels ou récurrents de trésorerie. Ce financement est accordé par une banque par un contrat signé ou par un simple échange verbal.

Les établissements de crédit ne demandent généralement pas de garantie pour mettre en place un crédit de trésorerie. Néanmoins, toutes les sociétés ne peuvent pas y prétendre. Il faut notamment pouvoir justifier d’une bonne gestion des comptes malgré les difficultés financières passagères rencontrées.

Quels sont les différents types de crédits de trésorerie ?

Les professionnels ont accès à trois grands types de prêt de trésorerie :

1 – La facilité de caisse

La facilité de caisse permet de régler de façon exceptionnelle des paiements alors que le compte de l’entreprise ne dispose pas de la provision requise. Ce mécanisme est souvent utilisé pour pallier le décalage entre les recettes escomptées et les dépenses immédiatement exigibles (règlements fournisseurs, salaires…).

Les modalités d’utilisation de la facilité de caisse sont établies par un contrat et peuvent être révisées à tout moment. Le montant de l’autorisation de débit dépend du chiffre d’affaires du professionnel, de son activité et de la structure financière de l’entreprise. Quant à sa durée de mise en place, elle est généralement de quelques jours par mois (en moyenne 15 jours).

En contrepartie de la souplesse accordée, l’établissement bancaire perçoit un intérêt qui est plus élevé que celui applicable dans le cadre du découvert bancaire. Les intérêts prélevés sont calculés en fonction du nombre de jours pendant lesquels le compte est resté débiteur et du montant tiré.

Pour demander une facilité de caisse, il faut envoyer une lettre recommandée avec avis de réception à la banque. Celle-ci n’accepte pas systématiquement cette demande. Avant de prendre sa décision, elle étudiera la situation financière du demandeur (bilan comptable, compte de résultat, etc.) ainsi que la gestion des comptes.

2 – Le découvert bancaire

Le découvert bancaire consiste à mettre le compte de l’entreprise en débit pendant plusieurs jours ou semaines. Cette autorisation est mise en place pendant une durée prévue par le contrat. Elle peut s’avérer utile lorsque le professionnel à un besoin de trésorerie immédiat ou en attendant une rentrée d’argent prochaine.

Les entreprises qui souhaitent recourir au découvert bancaire ont tout intérêt à échanger avec leurs banques partenaires et à en négocier le tarif. En effet, même en restant dans le découvert autorisé, la banque prélève à chaque utilisation de découvert des agios qui rémunèrent le service rendu. Il existe plusieurs types d’agios : les agios forfaitaires, les agios proportionnels, les agios à taux majorés qui s’appliquent dans le cadre du découvert autorisé. Des commissions d’intervention peuvent aussi être prélevées sur le compte du professionnel dès lors que le montant de découvert autorisé a été dépassé.

Par conséquent, si la solution du découvert bancaire est moins onéreuse que la facilité de caisse, il ne faut pas sous-estimer le montant des agios appliqués par la banque.

3 – Le crédit de campagne

Le crédit de campagne est un type de crédit à court terme. Il s’adresse essentiellement aux entreprises ayant une activité saisonnière en leur permettant d’emprunter en avance pour couvrir les périodes de forte activité.

Il existe trois principaux types de crédits de campagne :

  • Le crédit par caisse : il donne la possibilité de rendre son compte courant débiteur, dans la limite d’un plafond prédéfini et sur une durée déterminée. Il est souvent utilisé pour faire face aux décalages temporaires et périodiques de trésorerie.
  • Le crédit par billet : cette solution consiste pour l’entreprise à escompter des billets financiers dans la limite de l’autorisation dont elle dispose.
  • L’avance sur marchandises : cette forme de crédit s’adresse plus particulièrement aux entreprises dont l’activité génère des stocks importants. Celles-ci peuvent obtenir auprès de la banque une avance de liquidités à court terme en réponse aux besoins nés de la constitution de ces stocks.

Les banques se montrent plutôt réticentes lorsqu’il s’agit d’accorder un crédit de campagne. Effectivement, les établissements prennent un risque élevé avec ce financement car si la saison n’est pas réussie, l’entreprise bénéficiaire ne sera pas en mesure de rembourser son découvert. Avant de donner leur accord, ils demandent donc un passif financier stable.

Avantages et inconvénients du prêt de trésorerie pour professionnels

Avant de souscrire un prêt de trésorerie, il convient de se renseigner sur les avantages offerts par cette solution :

  • Un crédit simple et rapide à mettre en place ;
  • La possibilité de financer un besoin de trésorerie immédiat ;
  • Un remboursement à court terme.

Son principal inconvénient est son coût qui peut s’avérer élevé en fonction du type de prêt choisi, notamment dans le cas d’une facilité de caisse.

Comparer pour trouver la meilleure offre de prêt de trésorerie

Entrepreneur, vous souhaitez souscrire un prêt de trésorerie pour faire face à certaines dépenses ? Dans un premier temps, il est conseillé de faire une simulation en ligne pour évaluer le coût de l’opération. En effet, sa mise en place n’est pas toujours adaptée à la situation de l’entreprise.

En plus du simulateur en ligne, vous pouvez recourir à un comparateur de crédit de trésorerie. Cet outil simple d’utilisation vous fera gagner du temps et réaliser des économies. Après avoir renseigné un formulaire rapide, vous accéderez à plusieurs devis personnalisés et n’aurez plus qu’à choisir celui qui vous convient le mieux.

Vous préférez être accompagné dans vos recherches ? Un courtier expérimenté peut vous proposer des offres adaptées à vos besoins et vous apporter des conseils personnalisés.

Laisser un commentaire