Pour pouvoir bénéficier de véhicules récents et fiables, les entreprises ont davantage intérêt à opter pour le leasing plutôt que d’acheter un utilitaire. Le marché des utilitaires électriques commence d’ailleurs à se diversifier en France.

Les professionnels en quête d’utilitaires 100 % électriques peuvent se tourner vers le leasing, un mode de financement qui permet de bénéficier de tarifs généralement plus intéressants et de renouveler son parc sans se soucier de la revente. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le leasing utilitaire électrique ou la location longue durée (LLD) pour les entreprises.

Votre devis personnalisé

J'accepte que mes informations soient transmises à des partenaires du Site de l'Entreprise afin d'obtenir une tarification dans le cadre d'une offre de leasing

* Champs obligatoires

Qu’est-ce que le leasing pour professionnels ?

Le leasing, également nommé location longue durée, consiste à louer un véhicule neuf ou d’occasion pendant une durée de 2 à 5 ans. Ce procédé est de plus en plus utilisé par les particuliers et professionnels désireux de ne pas contracter de crédit auprès de leur banque.

Il est possible de recourir au leasing pour plusieurs types de véhicules : les voitures citadines, les berlines, les 4X4, les voitures sans permis ou encore les utilitaires électriques. La conclusion d’un tel contrat implique le versement d’un dépôt de garantie correspondant généralement à 15 % du prix de la voiture. Au terme du contrat, le particulier ou le professionnel peut décider de le reconduire, d’acheter le véhicule ou de restituer le bien.

Fonctionnement du leasing auto pour les entreprises

Le leasing est un type de crédit à la consommation destiné à l’acquisition temporaire ou non d’une voiture ou de tout autre bien. Les professionnels peuvent y recourir s’ils ne sont pas sûrs de garder le bien durablement. Dans cette situation, c’est la banque ou un établissement de crédit qui achète un véhicule pour le compte de l’entreprise et qui en sera propriétaire. De son côté, cette dernière s’engage à lui verser chaque mois un loyer et à utiliser le bien selon les conditions prévues par le contrat. En cas d’incident de paiement, la banque se réserve le droit de reprendre le bien.

Ainsi, le contrat de leasing auto fait intervenir trois acteurs :

  • Le fournisseur du bien à acquérir ;
  • Le crédit-preneur, c’est-à-dire l’entreprise qui loue le véhicule ;
  • Le crédit-bailleur qui se charge de financer le bien.

Ce mode de financement s’adresse à toutes les entreprises, quels que soient leur taille et leur statut juridique, qui ont besoin de financer un investissement important. Tout comme les entreprises agricoles, artisanales, industrielles, commerciales, les auto-entrepreneurs, PME-PMI, les associations, administrations et collectivités territoriales peuvent aussi souscrire à ce contrat.

Quelles sont les particularités du leasing utilitaire 100 % électrique ?

Il existe deux formules de leasing auto qui ne doivent pas être confondues :

  • La location longue durée (LLD) : ce mode de location ne donne pas la possibilité de racheter le véhicule au terme de la période fixée par le contrat. Il est néanmoins envisageable de souscrire un nouveau contrat de leasing, ce qui permet de changer régulièrement d’utilitaire électrique.
  • La location avec option d’achat (LOA): grâce à cette formule, il est possible de devenir propriétaire du véhicule loué en complétant le montant restant dû.

Pour mieux comprendre le fonctionnement du leasing auto, il faut connaître ses particularités :

  • Une durée de location variable : lors de la souscription, l’entreprise peut définir la période de location du véhicule utilitaire. En principe, celle-ci est comprise entre 24 et 72 mois.
  • Le versement d’un dépôt de garantie : le prêteur peut réclamer un dépôt de garantie correspondant à une somme fixe ou à un pourcentage de la valeur du produit loué. A la fin du contrat, le dépôt de garantie est reversé à l’entreprise en cas de restitution du bien ou déduit du prix restant à payer en cas d’achat du bien.
  • Des services additionnels : lors de la location, les professionnels peuvent adhérer à des services ou des assurances complémentaires (assurance perte financière, entretien du véhicule…). Ceux-ci sont alors inclus dans le paiement des mensualités ;
  • Des mensualités fixes : lors de la signature du contrat, le montant des loyers est clairement défini et reste fixe tout au long de la période de location.

Le leasing auto convient donc aux entreprises qui souhaitent changer régulièrement de véhicule sans se soucier de l’entretien, profiter d’un contrat adapté et personnalisé.

Comment bien choisir son utilitaire électrique en leasing ?

Le nombre d’utilitaires électriques présents dans les entreprises est en constante augmentation. Trois modèles semblent particulièrement intéressants dans le cadre du leasing :

Nissan e-NV200

Lancé en France en 2014, le Nissan e-NV200 a été renouvelé en 2018 et est désormais doté d’une nouvelle batterie de 40 kWh portant son autonomie à 280 km en cycle NEDC. Par rapport à la génération précédente, Nissan annonce donc une augmentation de 60 % de l’autonomie.

Renault Kangoo ZE

Commercialisé en 2011, le Renault Kangoo ZE est décliné en version utilitaire. Ce modèle a été renouvelé en 2017 avec une nouvelle batterie 33 kWh et une autonomie de 270 km en cycle NEDC (contre 170 km pour son prédécesseur).

Renault Master ZE

Renault a continué de développer sa gamme de véhicules utilitaires légers en version électrique en commercialisant le Master ZE. Son moteur propose jusqu’à 57 kW de puissance (76 chevaux) et intègre une batterie lithium-ion fournie par LG Chem totalisant 33 kWh de capacité énergétique. En termes d’autonomie, le constructeur annonce 200 kilomètres en cycle NEDC.

Les entreprises qui optent pour des véhicules utilitaires 100 % électriques bénéficient de plusieurs avantages : des réductions fiscales, un coût très bas de l’énergie, une absence de pollution… De plus, les restrictions urbaines ne s’appliquent pas à ce type de véhicule.

Si la location d’un tel véhicule présente plusieurs avantages par rapport à l’achat classique, il convient d’être vigilant à l’état du véhicule pendant la durée du contrat. En effet, lors de la restitution, des frais de remise en état peuvent venir plomber la note finale. Ainsi, l’intérêt de recourir au leasing dépend des besoins de votre entreprise mais aussi de l’usage qui sera fait du véhicule.

Laisser un commentaire