De plus en plus de sociétés se tournent vers le leasing pour constituer leur flotte de véhicules. Quels sont les avantages et inconvénients de ce mode d’acquisition ?

Pour pouvoir disposer en permanence de voitures récentes et fiables, les entreprises ont tout intérêt à opter pour le leasing auto plutôt que l’achat comptant ou à crédit. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce contrat de location.

Votre devis personnalisé

J'accepte que mes informations soient transmises à des partenaires du Site de l'Entreprise afin d'obtenir une tarification dans le cadre d'une offre de leasing

* Champs obligatoires

Définition du leasing pour entreprises

Le leasing ou crédit-bail est une opération de location et de crédit qui fait intervenir trois acteurs :

  • Un vendeur ou un fabricant qui délivre le matériel ;
  • Un crédit-preneur qui loue le matériel ;
  • Un crédit-bailleur représenté par un établissement de crédit qui assure son financement.

Toute opération de leasing pour entreprises doit comporter un bail de location du bien et éventuellement une promesse unilatérale de vente appelée option d’achat.

Caractéristiques du leasing

Le leasing s’adresse aux particuliers mais aussi aux professionnels :

  • Entreprises industrielles et commerciales ;
  • Entreprises artisanales et agricoles ;
  • Professions libérales et associations ;
  • Entreprises publiques, administrations et collectivités locales.

Cette technique de financement est généralement réservée aux biens nécessitant des investissements lourds comme les véhicules. Elle peut également concerner des biens immobiliers, on parle alors de crédit-bail immobilier.

Leasing auto : principe de fonctionnement

Pour savoir comment fonctionne le leasing, il faut définir les deux modes de location auquel il fait référence : la location avec option d’achat (LOA) et la location longue durée (LLD).

La LOA permet à une entreprise de disposer de véhicules neufs pendant une durée comprise entre 1 et 5 ans en contrepartie du versement de loyers mensuels fixes. A la fin du contrat, elle garde la possibilité de les acquérir en réglant le prix de vente déduit des loyers déjà versés.

La LLD fonctionne de la même manière que la LOA. Toutefois, la société qui y recours ne peut pas acheter le véhicule en fin de contrat. En effet, elle doit impérativement le restituer au loueur. Le contrat de LLD inclut plusieurs services tels que l’entretien, l’assistance et l’assurance auto.

La location longue durée semble davantage répondre aux besoins des entreprises qui souhaitent utiliser des véhicules neufs ou récents régulièrement entretenus sans avoir à se soucier de la revente. Rien n’empêche aux sociétés qui optent pour ce type de contrat de faire une proposition de rachat au loueur quelques semaines avant la restitution de la voiture. Dans cette situation, le véhicule sera vendu au prix du marché.

Avantages et inconvénients de la LOA pour entreprises

Le financement d’un véhicule en LOA présente plusieurs avantages pour les professionnels :

Des avantages fiscaux et comptables

Le véhicule qui fait l’objet d’une location avec option d’achat n’est pas inscrit au bilan de l’entreprise. Celle-ci peut donc passer en charges les loyers versés afin de diminuer sa base imposable, d’assainir son bilan, d’étaler le coût du véhicule dans le temps. Il convient de préciser que la déductibilité fiscale des loyers est limitée à 18 300 euros par véhicule.

Par ailleurs, si la LOA porte sur un véhicule de tourisme, la TVA sur les loyers versés n’est pas déductible mais peut être étalée dans le temps. Lorsque l’opération porte sur un véhicule utilitaire, cette taxe peut être déduite.

La possibilité de racheter le véhicule

A la fin du contrat, la société peut racheter le véhicule loué au prix fixé lors de la souscription. La valeur résiduelle est estimée par le loueur en tenant compte de plusieurs critères : la marque de la voiture, le modèle, l’équipement, les options, le kilométrage et la situation économique générale.

Il est aussi possible de racheter le véhicule par anticipation. Cependant, les contrats prévoient souvent une période minimale de location.

Une mensualité faible

La LOA permet d’accéder simplement et rapidement à une voiture neuve et performante. Dans le cadre de cette opération, la mensualité à régler est plus faible que celle d’un crédit classique. L’entreprise peut alors alléger son budget mensuel ou se tourner vers un véhicule haut de gamme.

La LOA présente quelques inconvénients à connaître :

Des frais supplémentaires en cas de dépassement du kilométrage

Le contrat prévoit un forfait kilométrique à ne pas dépasser. Au-delà de cette limite, des frais supplémentaires s’appliquent. Un kilomètre supplémentaire parcouru peut coûter entre 5 et 10 centimes d’euro.

Des frais supplémentaires en cas de dégradation du véhicule

La voiture doit être restituée en très bon état. Les défauts constatés pouvant coûter cher au locataire, il est judicieux de souscrire un bon contrat d’assurance auto.

L’entretien n’est pas toujours inclus

Le contrat de LOA ne prévoit pas toujours la prise en charge de l’entretien du véhicule. Tout comme l’assurance auto, celui-ci reste à la charge du locataire.

Avantages et inconvénients de la LLD pour entreprises

La location longue durée offre plusieurs avantages :

Plusieurs services inclus dans un seul et même loyer

Le contrat de LLD prévoit : un kilométrage défini à l’avance, l’entretien, l’assistance, la mise à disposition d’un véhicule en cas d’immobilisation, l’assurance auto. Tous ces services sont inclus dans un seul et même loyer permettant à l’entreprise de gérer plus efficacement son budget auto.

Les loyers sont déductibles

Dans le cadre de la LLD, les loyers sont considérés comme des charges réparties sur toute la durée du contrat. Elles sont déductibles des impôts, dans la limite de 18 300 euros par an.

Pouvoir changer régulièrement de véhicule

La location longue durée permet de changer régulièrement de véhicule sans avoir à se soucier de la revente. De cette façon, le professionnel dispose de véhicules neufs et régulièrement entretenus.

Tout comme la LOA, la LLD implique quelques inconvénients :

Une location à fonds perdus

La LLD est à fonds perdus même si une large part des loyers est absorbée par la dépréciation de la valeur du véhicule.

Des frais supplémentaires

Comme dans le cadre de la LOA, le souscripteur peut être contraint de payer des frais supplémentaires en cas de dépassement du kilométrage annuel imposé ou lors de la restitution.

Un manque de flexibilité

Les options de ce contrat ne sont pas souples et ne correspondent donc pas forcément aux besoins de chaque société.

Laisser un commentaire