Une entreprise ou un professionnel qui souhaite disposer d’un véhicule ou d’une flotte complète peut recourir au leasing en alternative à la location longue durée ou au crédit classique.

Rares sont les professionnels qui peuvent se passer d’un véhicule dans le cadre de leur activité. Le leasing auto ou crédit-bail permet de louer une voiture tout en ayant, dans certains cas, la possibilité de l’acheter au terme du contrat. En quoi consiste exactement le leasing auto pour entreprise ? Quels sont ses avantages ? Toutes les explications.

Votre devis personnalisé

J'accepte que mes informations soient transmises à des partenaires du Site de l'Entreprise afin d'obtenir une tarification dans le cadre d'une offre de leasing

* Champs obligatoires

Définition du leasing pour les voitures d’entreprise

Le leasing est devenu monnaie courante dans le milieu automobile. Il est associé à deux types d’offres : la location longue durée (LLD) et la location avec option d’achat (LOA).

La LDD permet à un locataire d’utiliser un véhicule neuf pendant une période définie en s’acquittant d’un loyer chaque mois et sans pouvoir en devenir propriétaire au terme du contrat. Dans le cadre d’une LOA, il est possible d’acquérir la voiture en déboursant le montant restant.

Ainsi, il existe plusieurs différences entre ces deux modes de location. Le conducteur qui opte pour la LDD n’a pas à se soucier des frais d’entretien puisque le véhicule devra dans tous les cas être restitué à la fin du contrat. Il doit néanmoins rendre la voiture en ayant respecté le kilométrage maximum imposé. Le fonctionnement de la LOA est différent car les services d’entretien sont pris en charge par la marque. Par ailleurs, le prix de rachat du véhicule est fixé dès la signature du contrat. Lors de la souscription, le conducteur peut verser un apport venant réduire le prix de vente. Enfin et contrairement à la LDD, la voiture peut être rachetée par une entreprise.

Fonctionnement du leasing pour les voitures professionnelles

Les professionnels qui signent une offre de leasing pour leurs véhicules de société s’engagent à verser un loyer selon une périodicité définie par le contrat. Le loyer fixé dépend de la valeur du véhicule choisi, la durée de la location, du forfait kilométrique annuel. Dans certains cas, un dépôt de garantie correspondant au maximum à 15 % de la valeur de la voiture et un premier loyer majoré peuvent être demandés.

En plus du paiement du loyer, l’entreprise qui recourt au leasing auto doit souscrire une assurance couvrant a minima sa responsabilité civile pouvant être mise en cause en cas de dommages causés à un tiers. En cas de commission d’une ou plusieurs infractions au Code de la route, le loueur recevra les contraventions puisqu’il est propriétaire du véhicule. Cependant, il reviendra au professionnel (en tant que locataire) de les régler. Enfin, pendant la durée de la location, l’entreprise est redevable de la taxe sur les véhicules de société.

Trois possibilités s’offrent au professionnel à l’échéance du contrat :

  • Prolonger le contrat et changer de voiture ;
  • Racheter le véhicule (uniquement dans le cadre d’une LOA) : le prix est fixé lors de la souscription et tient compte du dépôt de garantie ainsi que des loyers déjà versés ;
  • Restituer le véhicule : le dépôt de garantie sera rendu au professionnel.

De manière générale, il faut retenir que le leasing d’un véhicule de société est formalisé par un contrat tripartite faisant intervenir : le crédit-preneur (une entreprise ou un travailleur indépendant), le concessionnaire, la société de crédit-bail ou l’établissement financier.

Zoom sur les avantages du leasing auto pour entreprise

Le leasing auto pour entreprise et professionnel présente plusieurs avantages :

  • La possibilité de pouvoir acheter le véhicule en fin de contrat, de le restituer ou de le céder à un tiers ;
  • Tous les modèles de véhicules sont éligibles au leasing ;
  • Les périodes de location définies par les contrats varient de 1 à 5 ans ce qui permet au conducteur de changer de voiture plus régulièrement sans se ruiner ;
  • Les contrats de leasing incluent généralement l’entretien et l’assistance ce qui n’est pas le cas avec la souscription d’un crédit classique permettant d’acheter la voiture directement ;
  • Le leasing permet d’accéder plus facilement à un véhicule neuf puisque aucun apport n’est réclamé ;
  • Les mensualités versées dans le cadre d’un leasing sont souvent moins élevées que pour un crédit classique ;
  • Sur le plan comptable et fiscal, les loyers sont assimilés à des charges de location déductibles du bénéfice imposable.

Les inconvénients du leasing de véhicule professionnel

Avant de se lancer, il est important de connaître les limites du leasing auto pour entreprise. Voici les principaux inconvénients :

  • Le leasing peut revenir plus cher qu’un achat comptant ou à crédit ;
  • Le kilométrage autorisé pendant la durée du contrat est limité. Le dépassement du forfait kilométrique entraîne le paiement de frais supplémentaires, d’où l’importance de bien évaluer ses besoins avant la signature ;
  • Le véhicule doit être rendu en bon état : attention donc aux accrochages et aux éraflures ;
  • La TVA sur le loyer n’est pas récupérable ;
  • Le dépôt de garantie réclamé lors de la souscription peut être élevé.

Leasing auto : quels sont les points à vérifier avant de signer le contrat ?

Vous souhaitez recourir au leasing auto pour professionnel ? Avant de vous engager, veillez à bien lire votre contrat et à vérifier les éléments suivants :

  • Les dates de prise d’effet de fin du contrat ;
  • Les caractéristiques du ou des véhicules loués ;
  • Le montant du dépôt de garantie : cet apport est plafonné à 15 % du prix TTC du véhicule ;
  • Le montant des loyers : la première échéance est plus importante et peut correspondre à 35 % du prix total ;
  • Le forfait kilométrique : il s’ajoute aux coûts d’entretien et d’assurance ;
  • Les prestations complémentaires.

Par conséquent, le choix entre LDD et LOA dépend principalement de l’usage qui sera fait de la voiture. Si vous voulez vous porter acquéreur en fin de contrat, optez pour la LOA qui représente la solution la plus flexible. Pour obtenir plus d’informations sur ce mode de location, n’hésitez pas à vous tourner vers un expert.

Laisser un commentaire