Vous êtes artisan et souhaitez louer un véhicule en LLD ou en LOA ? Découvrez comment choisir la meilleure offre de leasing véhicule utilitaire.

Votre devis personnalisé

J'accepte que mes informations soient transmises à des partenaires du Site de l'Entreprise afin d'obtenir une tarification dans le cadre d'une offre de leasing

* Champs obligatoires

Il existe 4 modes de financement pour les véhicules utilitaires : la location avec option d’achat, la location longue durée, l’achat comptant et le crédit auto. Quelle est la solution la plus intéressante ? Réponses et conseils.

Qu’est-ce qu’un véhicule utilitaire ?

Un utilitaire est un type de véhicule utilisé pour faciliter le transport de marchandises à des fins professionnelles. La loi précise que le poids total autorisé en charge (PTAC) d’un utilitaire ne doit pas dépasser 3,5 tonnes et celui-ci ne doit pas faire plus de 12 mètres de long et 2,55 mètres de large. Le permis B suffit à la conduite de ce type de véhicule.

De nombreux modèles de véhicules utilitaires sont disponibles et peuvent convenir aux artisans qui ont besoin de transporter avec eux leur matériel professionnel : la camionnette, le fourgon, le pick-up… Le choix dépendra essentiellement des besoins et du budget de chacun.

Zoom sur le fonctionnement de la LOA et LLD d’un véhicule utilitaire pour artisan

Les artisans intéressés par le leasing auto ont le choix entre deux solutions : la LOA et la LLD.

La location avec option d’achat d’un véhicule utilitaire

La location avec option d’achat d’un véhicule utilitaire prend la forme d’un contrat conclu pour une période comprise entre 1 et 5 ans. A la fin du contrat, le professionnel peut acheter le véhicule en versant l’option d’achat ou le restituer.

Ce mode de location présente plusieurs avantages. D’abord, l’artisan bénéficie d’un utilitaire neuf ou quasi-neuf. Ensuite, il n’a pas à payer de frais imprévus, toutes les prestations étant incluses dans un loyer mensuel fixe. Enfin, la LOA le libère de certaines contraintes administratives et techniques. Sur le plan fiscal et comptable, le véhicule n’apparaît pas à l’actif du locataire puisqu’il n’en est pas propriétaire. De plus, la TVA est récupérable.

Il ne faut pas pour autant faire l’impasse sur les inconvénients de la LOA : un apport initial important, un engagement sur plusieurs années, l’obligation de payer les loyers restants même en cas de perte, de vol ou de destruction du véhicule.

La location longue durée d’un véhicule utilitaire

Contrairement à la LOA, la location longue durée ne permet pas à l’artisan de se porter acquéreur du véhicule. Par conséquent, à la fin de la période de location, celui-ci doit impérativement être restitué au loueur.

Parmi les avantages offerts par la LLD véhicule utilitaire pour artisan, on peut citer sa facilité de mise en œuvre au sein de l’entreprise. En effet, pour le locataire, l’accès au véhicule est simplifié par rapport à l’achat comptant ou à crédit. Sa gestion est également facilitée, le contrat de location incluant de nombreux services (entretien et maintenance, assurance, assistance, mise à disposition d’une voiture de remplacement…). Par ailleurs, la LLD n’entraîne aucune dette supplémentaire contrairement à l’emprunt qui apparaît au passif.

La LLD présente certaines limites : le kilométrage annuel est limité et son dépassement peut entraîner des frais supplémentaires ; l’engagement de la société s’effectue sur le long terme.

Comment trouver la meilleure offre de leasing utilitaire pour artisan ?

Le meilleur moyen de comparer les offres de LOA/LLD utilitaire pour artisan est de recourir à un comparateur en ligne et de faire plusieurs demandes de devis gratuites. Il est possible de recevoir des devis personnalisés rapidement en remplissant un formulaire anonyme.

Pour faire le bon choix, vous devrez étudier plusieurs points importants : la durée de la location, le montant des mensualités, les caractéristiques de l’utilitaire loué, les prestations et services inclus, les modalités de restitution du véhicule. Si vous avez besoin de renseignements supplémentaires, n’hésitez pas à contacter directement la société de location concernée.

Laisser un commentaire