Le rachat de crédit professionnel

Un rachat de crédit peut être réalisé dans le cadre personnel ou professionnel. En effet, les artisans, commerçants, professions libérales, gérants de sociétés ou encore les rentiers peuvent mettre en place ce type d’opération.

En théorie, il n’est pas possible d’intégrer des dettes professionnelles dans un rachat de crédit. Toutefois, certains organismes proposent des solutions adaptées aux professionnels. En quoi consiste le rachat de crédit professionnel ? Comment mettre en place cette opération ? Toutes les explications.

Comparateur de rachat de crédit professionnel
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Définition du rachat de crédit professionnel

Les entreprises, artisans, professions libérales et entrepreneurs ont souvent recours à plusieurs prêts pour financer l’achat de matériel, de fournitures ou tout autre investissement dans le cadre de leur activité. L’accumulation des crédits et des charges professionnelles peut créer un déséquilibre et rapidement conduire au surendettement. Le rachat de crédit professionnel consiste à rassembler plusieurs dettes en une seule afin de ne régler plus qu’une seule mensualité, plus faible et sur une durée rééchelonnée.

Il convient de rappeler que, conformément au Code de la consommation, le rachat de prêt a pour objet le remboursement d’au moins deux créances antérieures dont un crédit en cours. Ainsi, le rachat d’une seule dette professionnelle n’est pas envisageable.

La mise en place du rachat de crédit professionnel

Deux conditions sont requises pour mettre en place un rachat de crédit professionnel. Tout d’abord, le nouveau prêt proposé lors de l’opération doit être utilisé à des fins professionnelles uniquement. Ensuite, le bien immobilier mis en garantie ne peut être un bâtiment ou un terrain nu à vocation industrielle. Il doit impérativement s’agir d’un bien personnel comme une résidence principale ou secondaire.

Le rachat de crédit professionnel s’adresse principalement aux artisans, commerçants, aux professions libérales, aux gérants de société, aux SCI, aux auto-entrepreneurs et aux agriculteurs. Peu d’organismes proposent ce type d’opération. Avant de s’engager ils analysent scrupuleusement la situation professionnelle des demandeurs. Ces derniers devront fournir plusieurs documents : les trois dernières déclarations n°2035 pour les entrepreneurs relevant de la catégorie BNC, les trois dernières liasses fiscales pour ceux relevant de la catégorie BIC, les trois derniers bilans de la société pour les gérants. Sont également demandés les trois derniers avis d’imposition de l’emprunteur, les justificatifs de dettes et de revenus annexes.

Rachat de crédit professionnel : avantages et inconvénients

Le premier avantage du rachat de crédit professionnel est la possibilité de bénéficier d’une réduction de mensualité pouvant atteindre jusqu’à 60 %. Le second avantage réside dans la simplification des remboursements. En effet, l’emprunteur passe de plusieurs mensualités à un prélèvement auprès d’un seul établissement bancaire. Le rachat de crédit professionnel permet parfois d’éviter une situation de surendettement, l’emprunteur pouvant y inclure ses différentes dettes professionnelles (dette envers un fournisseur, retard de paiement URSSAF, impayé d’impôt…). Enfin, cette opération donne également la possibilité d’ajouter un montant affecté à un autre projet.

Le rachat de crédit professionnel présente certains inconvénients. Effectivement, il ne faut pas sous-estimer le coût de cette opération bancaire. Celle-ci entraîne plusieurs frais : les frais de remboursement anticipé des anciens crédits, les frais de dossier, les frais de garantie. La majoration du coût du rachat de crédit peut aussi se justifier par l’allongement de la durée d’emprunt. En augmentant la période de remboursement, l’emprunteur peut finalement se retrouver avec un montant total à rembourser plus important. Le dernier inconvénient porte sur les critères examinés par les banques pour répondre aux demandes de rachat de crédit professionnel. L’emprunteur n’est pas assuré d’obtenir le financement souhaité si sa situation ne correspond pas aux normes de recevabilité imposées par l’organisme de crédit ou l’établissement bancaire.

Comment bien choisir son prestataire ?

Le choix d’un prestataire en matière de rachat de prêt professionnel n’est pas évident. L’emprunteur doit être en mesure de comparer les offres proposées pour choisir la plus intéressante pour ses finances. Cela nécessite d’examiner le coût de chacune des propositions. Le coût d’un rachat de crédit professionnel dépend principalement du taux nominal permettant à la banque de fixer le taux d’intérêt. Le TAEG ou taux annuel effectif global est également à prendre en compte puisqu’il intègre les intérêts et tous les frais, commissions ou rémunérations de toute nature, liés à un crédit. Il inclut aussi les primes des assurances exigées par le prêteur. Le TAEG permet d’avoir un aperçu du coût total d’un rachat de crédit professionnel et ainsi de comparer plus facilement les offres. Ensuite et bien qu’elle ne soit pas obligatoire, l’assurance décès invalidité est nécessaire. Son coût pouvant être élevé, il est conseillé de comparer les offres et éventuellement de se tourner vers un assureur externe proposant des garanties égales ou équivalentes à celles de la banque. Enfin, les frais de dossier peuvent être fixes ou proportionnels. Ils correspondent au coût de validation d’une démarche de rachat de crédit professionnel. Pour bien choisir votre prestataire, n’hésitez pas à utiliser un comparateur en ligne.

La simulation du rachat de crédit professionnel

Pour estimer le coût de votre rachat de crédit professionnel, la meilleure solution consiste à faire une simulation en ligne gratuite et sans engagement. Pour cela, il suffit de sélectionner le montant de vos prêts en cours et un éventuel nouveau projet avant de valider. Les résultats s’affichent en quelques secondes et vous permettent de choisir la mensualité qui s’accorde le mieux avec vos besoins. Après avoir sélectionné le montant de votre future mensualité, vous pouvez faire une demande de rachat de crédit professionnel en ligne et recevoir votre estimation par email.

La simulation de rachat de prêt professionnel en ligne est importante car elle vous permet de visualiser le montant de votre future mensualité avant même d’entreprendre des démarches. Inutile de se déplacer, cette opération se fait en quelques clics et est totalement gratuite ! Il faut toutefois préciser que cette simulation reste approximative. Pour bénéficier d’un résultat plus proche de la réalité, il est conseillé de faire une étude approfondie en apportant plus d’informations sur votre situation financière et professionnelle. Un conseiller vous indiquera ensuite si votre projet est faisable ou non et à quelles conditions.